Skip to content

Questions sur les programmes d’investissements

Quelle est la différence entre le Volet Audiovisuel et le Volet investissements en partenariat?

En bref, le Volet Audiovisuel est destiné à des projets audiovisuels (émissions) axés sur des auditoires, un plan de découvrabilité et des marchés canadiens. Le Volet investissements en partenariat est quant à lui destiné à des projets audiovisuels axés sur des auditoires et un plan de découvrabilité à l’international, et le recouvrement des investissements est prioritaire pour le Fonds Shaw-Rocket. Une émission pourrait s’appliquer aux deux volets; toutefois, afin d’amorcer le processus de demande pour le Volet investissements en partenariat, une émission doit satisfaire aux critères de ce volet tel qu’indiqué dans les principes directeurs.

Je crois que mon projet serait admissible au Volet investissements en partenariat. Si la date limite pour présenter une demande en vertu du Volet Audiovisuel ne correspond pas à mon échéancier, puis-je la présenter via le Volet investissements en partenariat?

Afin qu’un projet puisse être admissible au Volet Investissements en partenariat, celui-ci doit satisfaire à tous les critères tel qu’indiqué dans les principes directeurs. De plus, le processus de demande pour le Volet investissements en partenariat est plus détaillé et exige davantage d’échanges entre le producteur et le Fonds Shaw-Rocket avant que le projet puisse être soumis au conseil d’administration du Fonds aux fins d’évaluation. La date limite du Volet Audiovisuel et l’échéancier d’un projet ne devraient pas être les deux seuls facteurs à considérer lors d’une demande pour le Volet investissements en partenariat.

Mon projet est associé à un coproducteur/distributeur international. Dois-je alors présenter ma demande via le Volet investissements en partenariat?

Pas nécessairement. Les coproductions internationales ainsi que les projets liés à un distributeur international sont admissibles tant au Volet investissements en partenariat qu’au Volet Audiovisuel. Toutefois, afin de satisfaire aux critères du Volet investissements en partenariat, l’émission doit avoir un partenaire financier solide qui contribuera à l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’affaires favorisant une portée internationale de l’émission. Or, un coproducteur ou distributeur international ne satisfait pas nécessairement à une telle exigence.

Si mon projet ne satisfait pas aux critères d’admissibilité du Volet investissements en partenariat, puis-je présenter une demande via le Volet Audiovisuel?

Oui, dans la mesure où le projet satisfait à tous les critères d’admissibilité du Volet Audiovisuel. Alors, les projets qui ne satisfont pas aux critères d’admissibilité du Volet investissements en partenariat peuvent être présentés avant la prochaine date limite du Volet Audiovisuel.

J’aimerais présenter une demande au Fonds Shaw-Rocket pour le financement de ma série Web. Dois-je privilégier le Volet Audiovisuel ou le Volet Investissements – contenu numérique?

Comme il s’agit d’une production audiovisuelle, la demande relative à une série Web devrait nous parvenir via le Volet Audiovisuel. Le Volet Investissements – contenu numérique est destiné au contenu numérique associé à une production audiovisuelle (p. ex., un site Web, une application ou des jeux en ligne afférents).

Mon contenu numérique doit-il avoir obtenu un financement du Fonds Shaw-Rocket afin d’être admissible au Programme de sécurité en ligne Rocket?

Non. Tout contenu numérique canadien pour enfants peut présenter une demande en vue d’une certification kidSAFE Seal, courtoisie du Fonds Shaw-Rocket, jusqu’au 31 décembre 2021, dans la mesure où un tel contenu répond à tous les critères d’admissibilité. Vous trouverez ces derniers ici.

Mon contenu audiovisuel doit-il avoir obtenu une certification kidSAFE Seal?

Non. La certification kidSAFE Seal s’applique spécifiquement au contenu numérique.

En ce qui a trait à mon contenu numérique, que signifie « sécuritaire pour les enfants »?

Lorsqu’il est question de la protection des enfants en ligne, il importe de tenir compte des trois exigences suivantes : 1) Sécurité en ligne – protéger les enfants des contenus inappropriés et des interactions sociales non sécuritaires; 2) Confidentialité des données – recueillir, utiliser et partager les renseignements personnels des enfants de façon responsable; et 3) Sécurité informatique – protéger l’intégrité des données personnelles des enfants. Si vous n’êtes pas certain que votre contenu numérique est sécuritaire pour les enfants, rapportez-vous aux critères d’admissibilité du Programme de sécurité en ligne Rocket et présentez une demande. Vous serez alors mis en contact avec un membre de l’équipe kidSAFE Seal, qui passera votre contenu en revue.

Vous êtes un producteur à la recherche de financement pour votre émission canadienne pour enfants?

Demande de financement