fbpx

Articles

Endlings, le futur et l’environnement

Endlings

Lorsqu’il est question de l’environnement et des changements climatiques, personne ne semble en connaître les véritables conséquences sur l’avenir de la planète. Il est en effet plutôt difficile d’avoir une idée précise de ce qui nous attend et des impacts futurs de petits gestes au quotidien. En ce qui a trait à l’équipe derrière Endlings, toutefois, leur vision de ce à quoi pourrait ressembler notre avenir est alimentée par leur imagination et leur créativité.

Série dont l’action se déroule vingt ans dans le futur, Endlings expose les conséquences bien réelles d’une insouciance face à l’environnement. En accompagnant le dernier éléphant sur Terre et l’extraterrestre qui veut sauver son espèce, les enfants découvrent que, pour protéger les animaux en voie d’extinction, il importe d’agir dès maintenant. Ils constatent également que nous avons tous un rôle à jouer dans la protection de notre planète.

En plus d’explorer des thèmes comme l’importance de protéger ce monde que nous partageons, la série met en relief des comportements écologiques. Ainsi, la famille au cœur de la série privilégie presque exclusivement des contenants réutilisables, évite les produits en plastique à usage unique et adopte un régime végétarien. De son côté, la boîte Sinking Ship Entertainment mise elle-même sur une approche écologique tant sur ses plateaux que dans ses bureaux, notamment en minimisant les produits en plastique à usage unique, en triant les déchets et en limitant le recours au papier. La société achète même des crédits de carbone lors de ses voyages en avion.

 

Aussi, on ne retrouve aucune bouteille d’eau en plastique sur les plateaux de tournage d’Endlings.

« La Terre est à un point critique et nous ne pouvons tout simplement plus nous permettre de ne pas agir, » insistent J.J. Johnson et Blair Powers, producteurs de la série. « Les enfants qui suivent Endlings vont hériter de notre planète. Il revient donc à nous non seulement de la protéger, mais de leur donner les outils pour la sauver. »

 

Anecdote intéressante :
Endlings a fait équipe avec le Fonds international pour la protection des animaux, un OBNL mondial dont la mission est d’assurer une cohabitation harmonieuse entre les gens et les animaux, afin de recueillir des fonds pour la construction d’un orphelinat pour éléphants en Zambie. À ce jour, la campagne d’Endlings a amassé plus de 350 000 $ – une somme qui ne fait qu’augmenter!

Le message le plus important que les producteurs souhaitent véhiculer auprès des enfants est qu’il y a toujours de l’espoir. Si les défis sont considérables, chaque petit geste individuel compte et peut faire une différence.

Nous avons eu l’opportunité de poser la question suivante aux personnages d’Endlings : s’ils avaient la possibilité d’être un animal ou un végétal, lequel seraient-ils? Voici leurs réponses :

Julia: « Un grand érable qui transforme le gaz carbonique en oxygène pour la planète ».
Johnny: « Betty semble avoir une belle vie, alors sans doute une vache – mais seulement si c’est Betty ».
Tabby: « Un T-Rex, évidemment… ou peut-être un tigre à dents de sabre. Définitivement un animal avec de grandes dents ».
Finn: « Un chiot, parce qu’ils rendent les gens heureux et qu’ils ont souvent des câlins! ».

 

Endlings est diffusé sur CBC Gem au Canada et Hulu aux États-Unis.

Visitez le endlings.com pour de plus amples renseignements.

Un merci tout spécial à Hulu, NDR, CBC Gem, SRC et Ontario Creates.